S'informer

Bordeaux subit une augmentation des comportements à risque sur les routes de son agglomération

Comme chaque année, la préfecture de la Gironde a fait un bilan sur les accidents survenus sur les routes girondines entre juin 2020 et juin 2021. Cette année, le bilan est très mitigé.

En commençant par le côté positif, le nombre de morts sur les routes a diminué cette année, passant de 33 à 32 personnes décédées. Mais ces « bons résultats relatifs » sont ternis par le nombre d’accidents physiques qui sont passés de 540 à 553.

© Wikipédia

Ces chiffres alarmants peuvent s’expliquer par plusieurs facteurs selon Delphine Balsa, directrice de cabinet de Fabienne Buccio, préfète de la Gironde. À la sortie de chaque confinement, une sorte d’euphorie s’empare d’une partie de la population qui ne respecte plus le code de la route et les consignes de sécurité.

© Gendarmerie de la Gironde – Facebook

Entre juin 2020 et juin 2021, 9% des accidents mortels étaient dus à la consommation de stupéfiants, 19% à cause de l’alcool et 56% pour les comportements à risques (non-respect des distances de sécurité, somnolence au volant, inattention, utilisation du téléphone ou encore dépassement dangereux). Ces chiffres ramènent directement aux chiffres d’avant 2020, ce qui prouve le manque de considération des automobilistes pour la réglementation en vigueur sur nos routes, précise Delphine Balsa. 

Même si de nouvelles mesures seront mises en place dans les prochains mois pour protéger les usagers de la route, la préfecture espère une prise de conscience collective rapidement. Entre le 1er juillet et le 25 août, 14 nouveaux décès ont été recensés sur nos routes girondines, ramenant à plus de 46 le nombre de morts depuis le début d’année. 

Bonne fin de journée et restez prudent sur la route !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page