S'informer

Bordeaux va-t-elle accueillir le siège de l’« ONU » du vin ?

L’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), est considérée comme l’ONU de son secteur. Regroupant plus de 48 États et 1000 experts, l’organisme doit déménager de Paris pour s’installer dans une nouvelle ville française.

Actuellement, 3 villes sont en compétition. La première ville à se positionner est Dijon. Son maire, François Rebsamen, explique que sa ville dispose d’une véritable « synergie » entre le vin et la gastronomie. Pour caractériser cette affirmation, le maire a rappelé que l’année prochaine, la Cité internationale de la gastronomie et du vin ouvrira dans sa ville. De plus, il insiste sur le fait que les parcelles de vignes de Bourgogne sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco.

© Parcelles de vignobles de Bourgogne – Département de la Côte d’Or

D’un autre côté, la ville de Reims met en avant son patrimoine viticole, en expliquant que le champagne et le vin sont complémentaires. De plus, le service communication de la ville avance le fait que Reims soit proche de Paris permet des trajets plus simples et rapides.

© Cave de Champagne à Reims – Oui SNCF

Au milieu de cette bataille acharnée, Bordeaux exprime son ambition de pouvoir accueillir l’OIV. Brigitte Bloch, chargée du Tourisme et de l’économie du vin pour la ville et la métropole, indique que Bordeaux et le vin n’est pas qu’une culture, c’est une histoire. Elle précise que les charmes de la ville pourront mettre en avant les spécificités du vin mais aussi son prestige. Grâce à sa Cité du Vin et son Palais de la Bourse, Bordeaux compte mettre tous ses atouts en valeur.

© Cité du vin – Teddy Verneuil

Il est très difficile de savoir quelle ville sera la grande gagnante de cette compétition, sachant que toutes déclarent être en avance par rapport aux autres. Pour avoir la réponse, il faudra attendre la mi-juillet et la date du déménagement. En attendant, nous croisons les doigts pour que Bordeaux soit l’heureuse élue.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page