S'informer

La microalgue dinophysis toxique pour les huîtres, les poissons et l’humain

En Mai de l’année dernière, la présence de la microalgue dinophysis dans les huîtres du Bassin d’Arcachon nous a interdit pendant un certain temps d’en manger. D’après une étude de l’Ifremer ça risque de n’être que le début.

Dans le cadre du projet européen Coclime, des chercheurs de l’Ifremer (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer) se sont intéressés aux conséquences du réchauffement climatique sur la prolifération de la microalgue dinophysis. En 2020 la présence record de cette microalgue avait donné un coup de frein brutal dans la consommation d’huîtres et de certains poissons sur la côte Atlantique. Selon l’étude, cette microalgue est dangereuse pour l’humain lui donnant de très importants problèmes gastriques mais elle est aussi dangereuse pour les animaux marins en altérant leur patrimoine génétique unique et pour les poissons leurs branchies. 

© Pixabay

Le résultat est sans appel selon les données analysées il est fortement probable que des épisodes de prolifération de cette microalgue soit de plus en plus régulier jusqu’en 2100 sans savoir toutefois si elles seront plus importantes qu’aujourd’hui.

Il est très difficile de pouvoir se prononcer sur l’avenir et sur le réchauffement climatique mais une chose est sûre c’est que des épisodes où il nous sera impossible de manger certains poissons et huîtres comme en 2020 vont se reproduire à l’avenir. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page