S'informer

Le maire de Bordeaux a signé la déclaration « des droits de l’arbre »

Lors de l’annonce de son projet « Bordeaux Grandeur Nature », le maire de Bordeaux en a profité pour signer officiellement « la déclaration des droits de l’arbre ». Une décision importante qui change le statut des arbres.

Hier, mercredi 24 novembre, Pierre Hurmic a présenté son plan de végétalisation de la ville pour les mois et années à venir. Il a profité de ce moment pour signer officiellement « la déclaration des droits de l’arbre », un document rédigé en 2019 par l’association ARBRES et proclamé à l’Assemblée Nationale de manière symbolique.

© Pierre Hurmic – Moritz Thibaud/ABACA

Désormais, l’arbre est considéré comme un être vivant ayant des droits similaires à la propriété humaine. Ainsi, il faudra respecter son intégrité physique et ne devra plus être qualifié comme un objet.

Face aux changements de son environnement, il doit être protégé et être aidé à s’acclimater. De plus, cette charte s’applique aussi bien au niveau aérien (tronc, branche, feuille), qu’au niveau souterrain (racines). Dans cette même logique, les actes de dégradations sur les arbres seront possiblement condamnés.

© Les arbres sont apparement contents de cette nouvelle – Office de Tourisme de Bordeaux

Ce nouveau statut transforme notre relation et nos interactions avec les arbres bordelais, ce qui risque de poser quelques problèmes si des travaux doivent avoir lieu dans le futur.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page