S'informer

Les chantiers bordelais font face a une pénurie de matériaux

Avec la crise sanitaire qui continue, de nombreux chantiers bordelais risquent de prendre du retard par manque de livraison de matières premières.

Bois, PVC, acier… Tous les matériaux utilisés dans le BTP (construction), sont en rupture de stock. Chez de nombreux fournisseurs, plus aucune commande ne peut être passée avant 2022 au minimum. Avec la reprise soudaine de tous les chantiers et un commerce international en berne, le prix des matériaux de base pour la construction s’enflamme.

© Ivan Mathie

À cause de cette variation de prix allant du simple au double en quelques minutes certaines fois, les fournisseurs ne peuvent pas donner de prix fixe pour l’achat des matériaux ne sachant pas eux-mêmes s’ils vont vendre à perte. Avec cette situation, des commandes se font annuler et d’autres se font retarder, impactant énormément les chantiers bordelais. Ainsi certains travaux risquent d’être finis à perte et d’autres pourraient prendre plusieurs mois de retard.

Actuellement c’est tout un secteur économique qui est impacté. Représentant plus de 20% de la population active, ce secteur est un véritable poumon de l’économie française, ainsi d’autres conséquences sont à craindre si cette situation s’éternisait. Il ne nous reste plus qu’à attendre, en espérant que tout s’arrange rapidement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page