S'informer

Les sous-sols de la Nouvelle-Aquitaine renferment des secrets totalement inattendus

L’Université de Bordeaux possède dans son enceinte une mine d’or d’informations regroupant des échantillons de notre sol de Nouvelle-Aquitaine qui s’avère plus riches et dangereux qu’on pourrait le croire.

L’Université de Bordeaux regorge de secrets. C’est une véritable institution qui se retrouve derrière l’enceinte de l’Université. De nombreux documents et éléments riches en histoires et en informations inestimables sont présents. L’un de ces lieux est la carothèque-lithothèque. Il s’agit d’un lieu de l’Université de Bordeaux où sont stockés un ensemble de prélèvements de nos sous-sols de Nouvelle-Aquitaine. Dans ces documents et échantillons un trésor inestimable en ressort, mais de nombreux risques sont aussi présentés. 

© Pixabay

Des ossements et fossiles ont pu y être trouvés ce qui est extraordinaire d’un point de vue historique et archéologique, mais ce n’est pas tout puisqu’en Dordogne et en Lot-et-Garonne, des gisements de pétrole existent comme dans les Landes. Dans le Limousin, d’anciennes exploitations d’uranium peuvent faire craindre le pire puisque des maisons ont pu être construites au-dessus. Mais la Gironde n’est pas en manque avec d’anciennes carrières souterraines qui pourraient s’effondrer et cause des dommages sur nos routes et habitations. 

De nombreux secrets se cachent sous nos pieds, aussi bien des trésors que des dangers pour nous et la nature. Si vous souhaitez en savoir plus on vous met le lien du documentaire de France 3 Nouvelle-Aquitaine qui sortira sur ce sujet. C’est passionnant.

© France 3 Nouvelle-Aquitaine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page