S'informer

L’Établissement français du don du sang met à l’honneur ses infirmiers

Le 12 mai, à l’occasion du la journée internationale des infirmiers ( IDE ), l’Établissement français du sang (EFS) met à l’honneur ses 1 200 IDE, maillons indispensables de la chaîne de soin. L’objectif est de montrer que le métier d’IDE à l’EFS permet de sauver des vies autrement à travers des missions bien plus variées que ce que l’on imagine, et ainsi attirer de nouveaux candidats. 

La journée des infirmiers aura lieu le jeudi 12 mai. Cette journée marque l’occasion de mettre en avant les 1200 infirmiers de l’EDS. Chaque jour, 10 000 dons sont nécessaires pour soigner les patients, dont une grande majorité trouve dans les transfusions sanguines la seule alternative pour être soignés. 10 000 dons, c’est autant de professionnels de l’EFS, dont plus de 1 200 IDE, chargés de collecter, préparer, analyser et distribuer les produits sanguins aux établissements de santé. Sans eux la collecte serait impossible et c’est toute la chaîne transfusionnelle qui serait rompue. Le recrutement de professionnels de la santé est donc vital pour garantir l’autosuffissance en produits sanguins.

Des missions qui ne se résument pas qu’aux prélèvement sanguins

Au sein de l’EFS, les IDE ont de nombreuses missions aussi variées qu’intéressantes.  Ils peuvent en effet travailler en collecte mobile (dans des lieux parfois insolites et prestigieux) ou en maison du don ou bien en centre de santé. Ils sont perpétuellement au contact des patients, peuvent réaliser des prélèvements de sang, et bien d’autres missions. Être IDE à l’EFS, c’est un travail tout sauf routinier et riche de perspectives !

Un métier au contact de l’humain 

Les IDE sont d’abord en lien avec un public atypique pour un soignant : les donneurs de sang, qui sont des personnes en bonne santé. Ces personnes donnent de leur personne et sont altruistes et généreuses ! Ils côtoient également le réseau de bénévoles engagés dans le don de sang. Ils sont enfin en lien avec leurs collègues, qu’ils soient médecins, agents d’accueil, développeurs de territoire, animateurs de collectes… Être IDE, c’est développer une approche humaine unique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page