S'informer

Pourquoi la tortue de la Place de la Victoire a-t-elle été recouverte de déchets en plastique ?

Si vous êtes passé(e) à proximité de la tortue de la Place de la Victoire ce week-end, vous n’avez pas pu passer a coté de son relooking forcé. En effet, filets et déchets plastique avaient été disposés sur sa carapace. Mais dans quel but et pour quel message ?

Crédit : Robin GAUDILLAT

Intitulée « Tortures Marines », l’œuvre de Robin Gaudillat est une installation éphémère réalisée dans l’espace public à destination du spectateur pour le sensibiliser à la place que l’homme joue dans la pollution de notre planète. Elle a pour vocation de délivrer un message fort et efficace en élaborant un projet de lutte contre l’impact de l’Homme sur la nature. L’idée est de tendre un miroir sur notre société actuelle afin de passer au dessus des défis contemporains liés à l’écologie, en France et dans le monde. En effet, le but est de sensibiliser à la pollution des océans et de lutter contre les déchets plastiques qui impactent la biodiversité marine. 

Crédit : Robin GAUDILLAT

L’équipe de Robin Gaudillat est partie une journée sur la côte atlantique où ils ont ramassé des déchets échoués en tout genre sur la plage. À travers ce geste de récolte, de glanage et de recyclage, ils ont voulu adopter un comportement impliquant le corps dans son environnement. Ils ont ensuite ramené tous les déchets dans son atelier pour les attacher dans un filet de pêche trouvé sur les rochers.

Crédit : Robin GAUDILLAT

Puis, c’est avec ce même filet que l’équipe a décidé de recouvrir la sculpture de bronze d’Ivan Theimer qui est positionnée sur Place de la victoire à Bordeaux. La tortue est une sculpture emblématique de Bordeaux. Elle est symbole de longévité, de persévérance  et de sagesse. 

Une belle initiative et une réponse peut être pour tous les bordelais qui ont pu admirer cette œuvre en espérant que le message soit passé auprès des plus jeunes mais aussi auprès des anciens. Protégeons notre planète.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page