BougerLoisirsS'informerSortiesSport

Libourne va accueillir le nouveau paradis des surfeurs avec sa vague artificielle en 2023

Mardi, le conseil municipal de Libourne a approuvé le projet « Okahina wave » pour l’implantation d’un générateur de vagues artificielles écologiques de 0,60 mètre à 2 mètres de haut sur le Lac des Dagueys.

Ce projet nouvelle génération permettra de créer de manière artificielle sur un lac ou un bassin, des vagues de différentes tailles allant de 60 cm à 2m de haut. Laurent Héquily, le concepteur de ce projet explique qu’il s’est inspiré des atolls polynésiens pour créer sa structure. Cette installation peut être montée et démontée facilement grâce à un système de flottaison n’utilisant aucun matériau en dur comme le béton. 

© Okahina

Ce nouveau projet 100% écologique consomme très peu d’énergie et permet de favoriser la biodiversité grâce à la présence de nurseries à poissons se situant juste en dessous de la structure. Le but de cette opération est de pouvoir diversifier l’écosystème du lieu où « Okahina wave » se trouvera.

© Okahina

La première structure de l’entreprise française est prévue pour 2022 au Futuroscope de Poitiers. Puis une seconde installation sera créée à Libourne sur le Lac des Dagueys pour l’horizon 2023. Avec ce projet, Laurent Héquily et son équipe espèrent pouvoir aider la biodiversité à redémarrer dans certaines zones détruites par l’homme et dans le même temps permettre aux surfeurs débutants et confirmés de pratiquer ce sport même en étant éloignés des plages.
Il ne nous reste plus qu’à voir l’évolution du projet et à soutenir ce type d’initiative qui permet de s’amuser en respectant l’environnement.

© Okahina

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page