BougerLoisirsSortirVisiter

Deux nouvelles destinations vers le soleil au départ de Bordeaux avec Ryanair

A partir du 30 octobre 2021, la compagnie low-cost Ryanair proposera des vols depuis Mérignac vers deux belles destinations ensoleillées pour le plus grand bonheur de tous les voyageurs.

Deux nouvelles destinations

Depuis cet été, le trafic aérien va bon train : les voyages retrouvent progressivement leurs niveaux d’avant Covid.
La croissance de Ryanair continue de contribuer à la reprise du trafic et du tourisme à travers l’Europe. La compagnie aérienne a d’ailleurs annoncé hier son programme Hiver 2021/22 ouvrant 2 nouvelles destinations (22 au total) au départ de Bordeaux, offrant ainsi aux passagers français plus de choix vers de nouvelles destinations cet hiver.

Ryanair compte déjà à Mérignac deux avions et propose une vingtaine de destinations proposées. Dès le 30 octobre, la compagnie à bas coût irlandaise desservira Madrid et Fuerteventura, avec deux allers-retours hebdomadaires vers la capitale espagnole et un aller-retour pour l’île espagnol des Canaries.

© Ok Voyages

Les réservations sont ouvertes

Les voyageurs français peuvent dès maintenant réserver un séjour automnal vers les 2 nouvelles destinations proposées par Ryanair au départ de Bordeaux : Fuerteventura et Madrid. Pour cette occasion, Ryanair a lancé une vente de billets depuis Bordeaux dès 19,99€ pour des voyages jusqu’à fin novembre 2021, à réserver avant le samedi 18 septembre à 23h59 sur le site internet de la compagnie.

Les vaccins et la mise en place du passe sanitaire ont permis au secteur de repartir rapidement dès le début de la saison estivale. Cependant, selon Jason McGuinness, le directeur commercial de Ryanair « il faut habituer les gens à voyager à nouveau. Les passagers ont peur des annulations. Nous devons les rassurer et leur donner envie ».

© Préférences Voyages

Les compagnies low-cost s’en sortent mieux suite à la crise

Les compagnies low cost semblent avoir mieux résisté à la crise du transport aérien que les compagnies traditionnelles. Jean-Luc Poiroux, le directeur du développement de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac l’affirme : « Si les compagnies à bas coût progressent, c’est qu’il existe un modèle économique qui leur permet de pratiquer ces prix. D’autre part, l’empreinte environnementale de Ryanair est bien meilleure que celle d’autres compagnies », entre autres, car, elle ne propose pas de vols longs courriers, bien plus polluants en CO2.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page