BougerLoisirsS'informerSortiesSport

Bordeaux va accueillir sept affiches pour les JO 2024

Les JO 2024 approchent à grands pas et même si nous savions que Bordeaux allait accueillir une partie des épreuves, la situation restait encore floue.

Les JO 2024 débuteront le 26 juillet, avec un spectacle grandiose sur la Seine. Des centaines d’épreuves auront lieu à travers toute la France dont à Bordeaux qui se voit attribuer les tournois de football féminin et masculin au même titre que Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris et Saint-Étienne.

© Les JO 2024 passeront par toutes les plus grandes villes de France dont Bordeaux - JO 2024
© Les JO 2024 passeront par toutes les plus grandes villes de France dont Bordeaux – JO 2024

Le Stade Matmut-Atlantique à Bordeaux recevra sept matchs (cinq pour le tournoi masculin et deux pour le féminin). D’ailleurs certains d’entre eux commenceront même avant la date du début des JO 2024. En effet, le mercredi 24 juillet (19h) se jouera un match du groupe D de la phase éliminatoire du tournoi masculin tandis que le jeudi 25 juillet (19h), ce sera la phase éliminatoire du groupe C féminin qui aura lieu. 

Parmi les cinq matchs restants, quatre concernent les phases éliminatoires :

  • Samedi 27 juillet (15h) – Groupe C 
  • Samedi 27 juillet (21h) – Groupe D
  • Mardi 30 juillet (15h) – Groupe C
  • Mercredi 31 juillet (17h) – Groupe C (féminin)

Le dernier match programmé à Bordeaux sera un quart de finale masculin le vendredi 2 août à 21h. L’intégralité du calendrier des JO est disponible sur le site officiel.

La dernière information qu’on peut vous révéler est le prix des billets. Pour l’instant, ils démarrent à 24€ pour tous les sports collectifs. Mais, plus les finales se rapprocheront, plus le prix augmentera. Pour le quart de finale à Bordeaux le prix variera entre 45€ et 80€. Ainsi, l’ensemble des sports disponibles en France, auront un tarif qui évoluera entre 24€ et 260€. Pour le moment les billets ne sont pas encore en vente, mais vous pouvez suivre l’évolution de la situation avec ce lien.

À lire aussi : La Bataille de Castillon fait son grand retour cet été 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page