S'informer

Des « Taxis Volants » bientôt en test dans le ciel de Bordeaux

Quand on pense au futur, la première pensée qu’on a, concerne la voiture volante. Et si ce fantasme était sur le point de devenir réalité ? Explications.

Au printemps 2022 nous vous conseillons de regarder dans le ciel de Bordeaux, vous pourrez peut-être voir un « Taxi Volant ». Avec l’aide d’onze laboratoires européens, l’entreprise toulousaine Innov’ATM va tester l’insertion de drones en milieu urbain. Leur mission sera très simple, transporter des médicaments et des organes entre 2 hôpitaux. Si cette expérimentation réussie sur un plus long terme, le but sera de pouvoir transporter des colis puis des personnes. Pour terrain d’expérimentation l’entreprise a choisi Toulouse et Bordeaux.

© Skyports

Mais le chemin reste encore long et tout le monde n’est pas encore prêt à accueillir ces nouveaux visiteurs venus du ciel. Le principal problème sera au niveau technologique. Il s’agit d’une première en France, donc il faut être sûr que les drones n’auront pas de problème pour se diriger et éviter les collisions avec d’autres engins ou bâtiments. L’autre problème concerne la législation actuelle. Avec la protection des données régie par la RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) adoptée en 2016 par le parlement européen il est difficile de faire voler des drones au-dessus des villes d’une crainte de collecte de données trop importante et revendable. Avis qui est fortement partagé par la LDH (Ligue des Droits de l’Homme) qui considère que l’utilisation de drones entraînera automatiquement des abus et des dérives liées à la vidéosurveillance et aux libertés individuelles.

Il nous reste encore du temps avant de voir les voitures volantes dans le ciel. Pourtant de plus en plus de projets ambitieux allant dans cette direction voient le jour. Cette première expérimentation représente pour beaucoup un premier pas vers le futur du transport.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page