S'informer

Le bilan de la sécurité intérieure sur Bordeaux est mitigé selon la préfète de Nouvelle-Aquitaine

Comme chaque année, la préfète de la Gironde présente les chiffres de la délinquance dans le département. Et comme nous pouvions nous y attendre, les résultats sont mitigés.

Jeudi dernier, le nouveau bilan de la sécurité intérieure a montré que les vols et les cambriolages ont diminué cette année. En effet, le nombre de voitures volées a diminué de 21% et les cambriolages de 10%. Des chiffres encourageants qui montrent que l’arrivée de policiers supplémentaires a eu un effet positif. De plus, une autre baisse significative est à noter, celle des vols avec violences faites par des mineurs non-accompagnés (-58%).

© Un bilan mitigé au niveau de la sécurité intérieure - Hôtel de police/Mairie de Bordeaux
© Un bilan mitigé au niveau de la sécurité intérieure – Hôtel de police/Mairie de Bordeaux

En revanche, les actes d’agression ont augmenté de 17% de même pour le cyberharcèlement (+23%). Dans le même temps, plus de 543 points de deals ont été démantelés.

© Plus d'une centaine de policiers sont arrivés en renfort en septembre - Pixabay
© Plus d’une centaine de policiers sont arrivés en renfort en septembre – Pixabay

Cette année a aussi été marquée par l’affaire Chahinez à Mérignac, rappelle la préfète. De nombreuses répercussions ont eu lieu à la suite de ce drame, le premier étant « une réorganisation des services de police et de gendarmerie pour mieux recevoir et traiter les problèmes des femmes victimes de violences« . Dans un second temps, le nombre de plaintes pour violences conjugales a subi une hausse de 28%. Un résultat qu’il faut prendre comme « une bonne nouvelle », selon Fabienne Buccio. En effet, la parole des femmes se libère et permet de réagir plus rapidement, avant qu’il ne soit trop tard.

© Fabienne BUCCIO présente le bilan de la sécurité intérieure de 2021 - Préfète de Nouvelle-Aquitaine et Gironde/Twitter
© Fabienne BUCCIO présente le bilan de la sécurité intérieure de 2021 – Préfète de Nouvelle-Aquitaine et Gironde/Twitter

Bordeaux est actuellement dans un entre-deux, concernant sa sécurité intérieure. L’arrivée de nouveaux policiers a eu un effet bénéfique sur la délinquance. De plus, la réorganisation des services va permettre une meilleure prise en charge des victimes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page