S'informer

Le projet contesté du parc photovoltaïque de 1000 hectares à Saucats est maintenu

Ce mardi, lors d’une conférence de presse, Engie et Néoen ont présenté leur nouvelle feuille de route pour donner suite aux vives contestations des habitants et des élus sur le projet Horizeo.

Depuis plus d’un an, un débat public a lieu dans la petite commune de Saucats où un parc photovoltaïque de 1000 hectares (soit l’équivalent de la ville de Bègles) doit être implanté juste à côté. Cette installation doit permettre de produire 1 gigawatt, ce qui équivaut à la consommation de 740 000 personnes. De plus, elle doit aussi faciliter la transition écologique de la Gironde. 

© Un débat public a eu lieu pendant plusieurs mois pour aider à l'acceptation du projet Horizeo - Débat Public
© Un débat public a eu lieu pendant plusieurs mois pour aider à l’acceptation du projet Horizeo – Débat Public

Après avoir défendu leur projet face aux habitants du Sud Gironde et leurs élus, Engie et Néoen sont revenus sur certains points, tout en expliquant qu’aucun retour en arrière n’est prévu. Si la surface de 1000 hectares est maintenue, ce n’est pas le cas du data center qui devait l’accompagner. Les porteurs de projets ont décidé de chercher un autre site pour cette installation. 

© L'objectif du projet Horizeo est d'aider à la transition écologique de la Gironde - Pixabay
© L’objectif du projet Horizeo est d’aider à la transition écologique de la Gironde – Pixabay

Un chemin semé d’embûches pour le projet Horizeo

Malgré cette concession, les associations de protection de l’environnement comme SEPENSO et des écologistes restent farouchement opposées à cette idée et pointent le déboisage, les risques d’incendies et d’inondations qui accompagnent le projet. Par ailleurs, même si une surveillance 24h/24 est prévue sur le site en plus de la présence de pompiers privés (si nécessaires), l’association SEPENSO compte entamer un procès pour empêcher le projet d’aboutir.

© Avec sa surface de 1000 hectares, le site sera plus grand que la ville de Bègles - Pixabay
© Avec sa surface de 1000 hectares, le site sera plus grand que la ville de Bègles – Pixabay

Le début des travaux est prévu pour 2025, mais deux étapes importantes sont encore à prévoir, une enquête publique et l’autorisation de l’État. Il nous reste donc encore du temps avant que le projet Horizeo arrive à son terme.

À lire aussi : La plus grande centrale solaire urbaine d’Europe est à Bordeaux

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page