S'informer

« Le Train », compagnie basée à Bordeaux veut changer le visage de la LGV

La compagnie ferroviaire « Le Train » lance des TGV régionaux pour faire escale dans les zones non desservies par la LGV. Un projet ambitieux qui pourrait arriver en 2023.

La LGV (ligne grande vitesse) enchaîne les polémiques et les débats vigoureux. Projet phare du Sud-Ouest et d’intérêt européen, la LGV pose de nombreux problèmes. Et l’un d’entre eux concerne la desserte des villes se trouvant entre les métropoles.

© Le Train est une marque charentaise implantée à Bordeaux - Pixabay
© Le Train est une marque charentaise implantée à Bordeaux – Pixabay

Le but du projet de TGV régionaux est d’avoir une meilleure utilisation des voies de la LGV tout en favorisant les interconnexions entre les villes de différents départements. Ainsi plus de 50 trains par jour circuleront entre deux lignes journalières (Arcachon – Poitiers avec une desserte de Bordeaux et Angoulême) et (La Rochelle – Rennes avec une desserte de Nantes et Tours/Angers).

Niveau horaires et prix, la compagnie ferroviaire veut répondre aux demandes des habitants. Ainsi les horaires seront calqués sur l’affluence et les prix resteront abordables avec un prix aux alentours d’un Ouigo).

© Depuis l'ouverture à la concurrence, la SNCF doit faire face à une concurrence accrue comme avec "Le Train" - Pixabay
© Depuis l’ouverture à la concurrence, la SNCF doit faire face à une concurrence accrue comme avec « Le Train » – Pixabay

« Le Train » a déjà commencé sa campagne de recrutement de personnels pour ses TGV et ne compte pas s’arrêter là puisqu’en 2026, la compagnie ambitionne des liaisons vers Toulouse et le Pays basque. 

Il nous reste encore un peu de temps avant l’officialisation du projet mais déjà les choses avancent pour permettre une meilleure gestion des voies de la LGV et des dessertes locales. Affaire à suivre.

À lire aussi : La LGV Paris-Bilbao a (enfin) trouvé son financement, mais risque des recours en justice en Nouvelle Aquitaine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page