S'informer

Les prix de l’immobilier sur Bordeaux peuvent-ils baisser ?

Après une étude récente de Yanport expert de la data du marché immobilier résidentiel, la question peut se poser. On fait un point sur la situation immobilière à Bordeaux.

Récemment Yanport a publié une étude sur les marges de négociations disponible sur 5 grandes villes de France entre début 2019 et mi-2020. Même si les données de l’étude datent de pour ainsi dire 1 an, elles permettent quand même à l’étude de nous donner un aperçu des marges de négociations disponibles sur Bordeaux. À la suite de l’étude, il est ressorti que la marge de négociation dans les quartiers du centre-ville est plus faible que sur la périphérie. Ainsi l’hyper-centre obtient dans la plupart des cas une marge de négociation entre 2% et 3%. Au contraire des quartiers autour de la Gare Saint Jean et de Bordeaux Lac-Bacalan qui eux plus en périphérie obtiennent une marge de négociation plus élevée dépassant souvent les 6%.

© Pixabay

Cette étude fait suite à une autre étude de Yanport sortie en Février 2021. Dans cette étude, Yanport exprime des probabilités autour de la possibilité d’une baisse des prix de l’immobilier. Il en est ressorti que pour le second Trimestre de 2021, la possibilité d’une baisse de l’immobilier sur Bordeaux était de 40% et celle de la stagnation des prix aux alentours de 44%. Selon l’étude, une baisse des prix de l’immobilier de Bordeaux à court-terme n’est pas pour tout de suite, mais il y a une forte probabilité pour que les prix n’augmentent pas et restent tels quels. 

À travers ces 2 études on peut voir que le prix de l’immobilier en périphérie du centre-ville a une plus forte marge de négociation, mais que le prix reste quand même élevé. De plus, même si une hausse des prix de l’immobilier n’est pas prévue sur Bordeaux, il est plus probable que nous restions sur une stagnation plutôt que sur une diminution.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page