S'informer

Les rues des écoles bordelaises rendues piétonnes pour réduire le nombre de passages de véhicules

Dès ce mois de juin, 7 écoles vont voir leurs rues devenir piétonnes. Une mesure vouée à se généraliser avant d’être définitive dans l’agglomération bordelaise. Une bonne idée selon vous ?

L’un des principaux objectifs du maire est de réduire le nombre de voitures sur Bordeaux. Dans cette optique, plusieurs décisions ont déjà été prises. Aujourd’hui, une nouvelle étape vient d’être franchie avec le projet « La rue aux enfants ». Pour l’instant, 7 écoles se sont portées volontaires pour tester le dispositif. Le but, rendre plus sûr les rues aux abords des écoles et améliorer la qualité de l’air dans ces zones. 

© E.Provenzano – 20 Minutes

Dès la rentrée de septembre, cette décision se diffusera à d’autres établissements. La mairie voudrait que ce dispositif soit présent sur 15 à 20 écoles par an, pour atteindre 80% des écoles en 2026. Avec cette méthode, les voitures seront interdites aux horaires d’entrées et de sorties des enfants, tandis que dans d’autres endroits, l’interdiction sera définitive.

© Bordeaux Métropole – Pourquoi utiliser les vélos dans les rues écolières ?

De cette façon, la mairie espère redonner un sentiment de liberté et de sécurité aux enfants qui vont à l’école à pied. De plus, cette décision permettra de revégétaliser la ville et de la rendre plus agréable précise Didier Jeanjean, adjoint au maire chargé de la nature en ville. D’ici quelques semaines des barrières définitives seront positionnées à l’abord des rues pour empêcher les voitures d’y accéder mais une voie de secours sera donnée pour les riverains, camions de livraisons, secours… Avec cette mesure, la mairie veut que les voitures qui se servent des rues écolières comme voie de transit ne puissent plus le faire.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Tout est fait pour pourrir la vie des bordelais, et autres qui passent par Bordeaux, ou viennent bosser en ville, car pas d’autres solutions il faudrait peut être y penser aussi, tout le monde n a pas un transport en commun qui le dépose forcément proche du lieu ou il se rend, tout le monde n’a pas la possibilité de se déplacer en mode dit “doux” (vélo/trottinette”…), merci de penser aux personnes âgées et /ou handicapées également pour lesquelles les transports en commun ne sont pas forcément idéals.., le transport adapté étant là aussi en dessous des attentes.. et la voiture est leur seul moyen de déplacement.
    Merci pour les riverains qui vont encore se voir dans des contraintes d’accès à leur domicile,
    Une question se pose, cependant : comment vont faire les 4X4 des bobos qui déposaient leurs chers bambins devant la porte de l’école, voire stationnaient alentours sur les trottoirs ou devant les garages ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page