S'informer

TBM va convertir une partie de la flotte de ses bus à l’hydrogène

Dans une logique de se déplacer plus écologiquement, un test grandeur nature se prépare pour des bus nouvelles générations. S’ils sont concluants, des mesures supplémentaires pourront arriver.

Le vice-président aux mobilités et maire de Bègles Clément Rossignol-Puech, explique que cette technologie est encore en phase expérimentale. Le but de l’opération sera de comparer les performances de ses nouveaux équipements par rapport aux anciens. Le coût, le bilan carbone, le temps de trajet ou encore le taux de panne, seront des données très importantes pour définir les possibilités d’avenir de l’hydrogène.
Dans le même temps, Bordeaux Métropole développe plusieurs projets autour de cette technologie comme une usine à hydrogène.

© Des premiers véhicules sont déjà disponibles en Île de France – Transbus

D’un autre côté, l’utilisation de l’électrique est aussi une possibilité d’évolution pour le réseau TBM. Les collectivités ont déjà annoncé qu’une trentaine de bus électriques ont été commandés pour la ligne express Bordeaux/Saint-Aubin-du-Médoc. Prévue pour 2024, cette nouvelle ligne aura pour but de relier le centre de Bordeaux à la zone du Médoc qui est actuellement mal desservie.

© Des bus électriques ont déjà été testés en 2019 sur Bordeaux – Transbus

Une nouvelle qui prouve que Bordeaux a décidé de prendre le virage de l’écologie pour développer ses transports, mais aussi une partie de son industrie.  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page