S'informer

Un obus de la Seconde Guerre mondiale découvert dans le Médoc

Ce n’est pas la première fois que des vestiges des différentes guerres refont surface. Certains obus apparaissent avec l’érosion et d’autres de manière plus spéciale à l’intérieur des terres comme dans le Médoc. 

Ce mardi 12 avril, des ouvriers ont creusé une tranchée dans un terrain privé à Saint-Vivien-de-Médoc avant de s’arrêter brusquement. En effet, avec le remous de la terre, un engin explosif datant de la Seconde Guerre mondiale est remonté à la surface. Fort heureusement, la gendarmerie est arrivée très vite pour placer un périmètre de sécurité. Les démineurs de la Sécurité civile ont ensuite pris le relais tard dans la soirée pour désamorcer l’obus.

© Au mois de mars, des obus ont été retrouvés dans une forêt communale du Médoc - Vincent Raynaud/ONF
© Au mois de mars, des obus ont été retrouvés dans une forêt communale du Médoc – Vincent Raynaud/ONF

Une histoire qui n’est pas si rare puisqu’en 2020, un propriétaire dans le Médoc a trouvé un autre engin explosif pendant qu’il débroussaillait son jardin. En juin 2021, c’est une bombe de 400 kilos qui avait été découverte dans les baïnes à Carcans

© La bombe de 400 kilos était encore actif au moment du désamorçage - Gendarmerie de Lacanau
© La bombe de 400 kilos était encore actif au moment du désamorçage – Gendarmerie de Lacanau

Ces vestiges du passé remontent de plus en plus souvent à la surface, résultat d’une érosion en constante progression. La gendarmerie rappelle qu’il faut faire attention aux objets étranges/singuliers qui dépassent du sable et le signaler, d’autant plus s’il a un aspect rouillé. Prenez soin de vous et surtout n’oubliez pas de regarder où vous marchez dans votre jardin, qui sait ce qui peut y avoir sous nos pieds.

Si vous trouvez un obus proche de vous, ne vous en approchez pas et contactez le 17. Pour plus d’informations sur la marche à suivre, n’hésitez pas à consulter le site du gouvernement.

À lire aussi : Une vieille bombe de plus de 400 kilos a été désamorcée avant son explosion à Carcans

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page