S'informer

Un plan de licenciement de masse mis en place sur le site de Lesieur à Bassens

Alors que la consommation d’huile de tournesol dans les foyers français a diminué de 50%, Lesieur est obligé de se séparer des deux tiers de ses salariés sur le site de Bassens.

Ce mardi, l’annonce d’un licenciement massif sur le site de Bassens annoncé par la direction du groupe Lesieur a été un coup de massue pour 42 employés sur les 65 que compte l’usine. La diminution de la consommation d’huile de tournesol dans les foyers qui est passé de 20 litres, à moins de 10 litres en 40 ans, a entraîné une restructuration totale du groupe.

© Lesieur Bassens – Groupe Avril

Face à cette situation, un plan de sauvegarde de l’emploi est mis en place pour replacer un maximum de personnes dans des services internes à l’entreprise ou pour les aider à trouver un nouveau poste. À terme, il est prévu que le site tourne avec 12 ouvriers et 11 responsables. Pourtant l’avenir de l’usine de Bassens n’est pas encore assuré selon les syndicats. Lors du déplacement de l’usine de Bacalan à Bassens, dix postes n’ont pas été reconduits et sur les années suivantes c’est plus d’une trentaine de postes qui ont disparu. Les syndicats se demandent désormais si la prochaine étape ne serait pas la fermeture pure et simple du site.

Un investissement de 6 millions d’euros est attendu pour moderniser l’usine de Bassens annonce le groupe. De plus, des discussions sont prévues la semaine prochaine entre les syndicats et la direction de Lesieur pour trouver une solution de soutien à tous les salariés du site de Bassens. Courage à tous les concernés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page