S'informer

Une nouvelle vague de sable est présente sur Bordeaux et ça risque de ne pas être la dernière

Depuis lundi nous sommes recouverts une nouvelle fois d’une couche de sable venu du Sahara. Il s’agit du 5ème épisode depuis le début de l’année et il est fort probable que ce ne soit pas le dernier. Explications. 

Cette semaine nous entamons un 5ème épisode de vague de sable sur Bordeaux. Même si l’importance est moins grande qu’en Février dernier, la vague est quand même présente. Ce phénomène est le résultat d’une très forte dépression venue du Portugal avec un vent de Sud favorisant le soulèvement et le déplacement du sable saharien. Pourtant il est possible que ce ne soit pas le dernier épisode de l’année, comme l’explique Vincent Guidard, chercheur au Centre national de recherches météorologiques de Météo France, il suffit qu’une dépression viennent du Sud avec beaucoup de vents et il est possible que le sable du Sahara vienne avec. Ces épisodes ne sont pas rares en France, mais il est vrai qu’un aussi grand nombre d’épisodes en si peu de temps est quand même exceptionnel. 

© Météo Pyrénées

Mais l’ATMO Nouvelle-Aquitaine qui s’occupe de la qualité de l’air sur Bordeaux explique qu’il faut faire attention avec ces épisodes. En effet, à chaque fois qu’un épisode passe au-dessus de Bordeaux, les particules d’air sont retenues et si un épisode de forte pollution a lieu au même moment, il est possible que ces particules de sables aggravent la situation. Heureusement ça n’a pas été le cas cette année. L’autre risque vient des substances que le sable peut transporter. Selon l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), il est possible que le sable du Sahara transporte des substances et composants présents dans le sable comme des éléments radioactifs. Mais au vu des analyses et des relevés sur chacun des épisodes la présence de ces particules est tellement infime qu’aucun danger n’est à signaler. Mais le sable du Sahara a aussi des effets bénéfiques, surtout au niveau de l’agriculture. En effet, à l’intérieur de ce vent saharien des minéraux nécessaires aux bons développement de nos plantes sont fournis, permettant une amélioration de la quantité et de la qualité de nos récoltes.

Ainsi d’autres épisodes sont à prévoir dans les semaines et mois à venir et même si ce vent saharien ne représente aucun risque pour nous il est quand même recommandé de faire attention. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page