S'informer

Une vaste étude sur la pollution des paquebots lancée dans le port de Bordeaux

La saison des paquebots a enfin commencé sur Bordeaux. Cette situation, en plus d’amener de nombreux touristes, entraîne aussi une hausse de la pollution. C’est dans cette optique que le Cerema lance son étude. 

Le port de Bordeaux se situant en plein dans le centre-ville, représente un très grand atout pour les paquebots, leur permettant de déposer les touristes directement dans la ville. Mais cette opération entraîne un pic de pollution qui peut provoquer des problèmes de santé pour les Bordelais. C’est pour connaître ce niveau de risque que le Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) lance sa nouvelle étude sur la présence des particules fines lors du passage de ces bateaux. 

© Bouger à Bordeaux – Manon

En plus de la pollution des voitures, la ville va accueillir plus de 8 navires jusqu’au 5 octobre. Durant cette période, chaque bateau aura ses émissions de particules fines analysées lors de son arrivée, son départ et sa période d’arrêt sur le port. Le but sera de réussir à différencier la pollution émise par les paquebots et celle déjà présente en ville. Pour cela, des capteurs sont positionnés sur des lieux stratégiques comme le pont Chaban-Delmas.

© Bouger à bordeaux – Manon

À la fin de cette étude, il sera beaucoup plus facile de repérer les navires les plus polluants et de prendre des décisions en conséquence.
Même si Bordeaux est le premier port à accueillir cette enquête, il s’agit d’une étude nationale. D’autres ports à travers la France suivront dans les mois à venir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page