S'informer

Voici la liste des athlètes issus de la région Aquitaine qui participent aux JO de Tokyo

Les JO de Tokyo commencent ce vendredi. Cette année, c’est plus de 378 athlètes qui représenteront la France dont 19 qui sont issus de notre belle région Aquitaine.

Athlétisme : 2 athlètes

Maroussia Paré : Cette bordelaise licenciée à l’US Talence, représentera la France pour le relais 4X100 mètres.

© Maroussia Paré – Facebook

Gabriel Tual : Ce licencié à l’US Talence représentera la France pour le 800 mètres.

© Gabriel Tual – Instagram

Basket : 2 athlètes

Marie-Eve Paget : Membre du club Basket Landes, avec lequel elle a pu être championne de France, elle concourra dès samedi contre les États-Unis pour son premier match dans le format 3X3. 

© Marie-Eve Paget – Twitter

Valériane Vukosavljević : Elle fait partie du même club que Marie-Eve Paget, mais contrairement à elle, sa catégorie est différente. Elle concourra avec l’équipe de France de Basket face au Japon le 27 juillet.

© Valériane Vukosavljević – Wikipédia

BMX : 2 athlètes

Joris Daudet : Licencié au Stade Bordelais, il a déjà été champion d’Europe et du Monde dans sa discipline. De plus, il a déjà participé aux JO de Londres et de Rio.

© Joris Daudet – Facebook

Manon Valentino : Licenciée au club de BMX de Niort, elle a déjà participé aux JO de Rio mais a perdu la finale. Cette année, elle compte prendre sa revanche.

© Manon Valentino – La Tribune

BOXE : 1 athlète

Samuel Kistohurry : Ce boxeur de Pessac avait tenté sa chance pour les JO de Rio mais n’avait pas été qualifié. Après un entraînement acharné et un passage en professionnel, la chance lui sourit et il arrive in extremis à se qualifier pour le JO de cette année.

© Samuel Kistohurry – Fédération Française de Boxe

Canoé : 2 athlètes

Marjorie Delassus : Mercredi 28 juillet, la paloise commencera son aventure avec une épreuve de canoé slalom.

© Marjorie Delassus – Pau Canoë-Kayak/Club Universitaire

Martin Thomas : S’entrainant à Pau, ce charentais concourt lui aussi dans le canoé slalom et devra passer l’épreuve éliminatoire de dimanche.

© Martin Thomas – Wikipédia

Handball : 1 athlète

Alexandra Lacrabère : Après avoir fini vice-championne avec son équipe à RIO en 2016, elle a pu obtenir le titre de championne du monde en 2017 et d’Europe en 2018. Le premier match de la béarnaise aura lieu dimanche face à la Hongrie.

© Alexandra Lacrabère – Fédération Française de Handball

Kayak : 2 athlètes

Marie-Zélia Lafont : Licenciée au club nautique d’Orthez, la paloise a participé aux JO de Rio en 2016 avant de devenir championne du monde de K1 en équipe en 2018 et championne d’Europe en 2019. Sa première épreuve sera les éliminatoires de dimanche.

© Marie-Zélia Lafont – Wikipédia

Manon Hostens : Il s’agira des 3ème JO de sa carrière. Cette périgourdine dispute ses épreuves entre le 3 et le 8 août, dans les catégories de Kayak sprint monoplace, biplace et à quatre.

© Manon Hostens – Twitter

Natation : 1 athlète

Lucile Tessariol : Représentante de la France pour le 4X200 mètres, cette jeune mérignacaise de 17 ans fait partie des plus jeunes recrues de la sélection de cette année.

© Lucile Tessariol – Ligue Nouvelle-Aquitaine de Natation/Facebook

Rugby à 7 : 2 athlètes

Camille Grassineau et Carla Neisen : Les 2 périgourdines représenteront la France face aux Îles Fidji, le 29 juillet prochain.

Skateboard : 2 athlètes

Vincent Milou : Première sélection pour cette nouvelle discipline, ce bayonnais habitant à Tarnos dans les Landes représentera la France au JO après avoir gagné les championnats d’Europe de street en 2019. 

© Vincent Milou – Scattolin/Commission Skateboard France

Madeleine Larcheron : Cette jeune landaise de 15 ans est la benjamine de la sélection française et participe à ses premiers jeux olympiques à Tokyo. 

© Madeleine Larcheron – R. Perrocheau/L’Équipe

Surf : 1 athlète

Pauline Ado : Après avoir été sacrée championne du monde en 2020, la basque vient aux JO pour défendre les couleurs de la France.

© Pauline Ado – Facebook

Voile : 1 athlète

Kevin Peponnet : Venant de Saint-Jean de Luz, ce navigateur représentera la France en dériveur homme 470.

© Kevin Peponnet – Morgan Bove/ASO

Lors des JO de Rio, la France avait obtenu un total de 42 médailles dont 10 d’or, nous classant 7ème au classement. Cette année, 339 épreuves sont prévues. L’objectif de la délégation sera de battre ce score de 42 médailles et de dépasser les 43 médailles des JO de 2008 à Pékin, qui est notre meilleur résultat jusqu’à maintenant.
Nous souhaitons bonne chance à toute la délégation française en espérant qu’ils ramèneront un maximum de médailles à la maison. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page