S'informer

Voici les trois monuments aquitains en lice pour devenir le monument préféré des français

Les Aquitains votent depuis le 9 mai pour l’édifice régional qui les représentera lors du Monument préféré des français, diffusé sur France 3 en septembre prochain.

L’émission biannuelle, présentée par Stéphane Berne, revient cette année à l’occasion des 39e Journées européennes du patrimoine. Le journaliste vous emmène dans les lieux les plus historiques des différentes régions de France. Contes et légendes de châteaux, églises et autres monuments de toutes époques sont ainsi au programme.

Ces structures sont désignées non pas par la chaîne télévisée mais par les français eux-même. Un vote en ligne est actuellement ouvert pour permettre à chaque français de choisir le monument qui représentera sa région parmi les 3 présélectionnés. Voici les édifices sélectionnables en Nouvelle-Aquitaine :

1 ) L’église monolithe de Saint-Émilion

L’église est excavée dans le rocher. Un clocher, isolé de l’église rupestre, a été construit sur une terrasse située au-dessus de l’église

La bâtisse inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, sculptée dans un unique bloc de pierre, est connue comme étant la plus grande d’Europe. Son histoire et ses nombreuses galeries souterraines sont imprégnées de mythes et légendes. L’église monolithe accueille encore aujourd’hui cérémonies religieuses et évènements culturels.

2) Le château des Milandes

Mondialement connu grâce à Joséphine Baker, le château reste la demeure incontestée de la famille de Caumont jusqu’à la Révolution !

Le château périgourdin battit en 1489 selon un style mêlant Moyen-Age et Renaissance. La structure est d’abord investie durant plusieurs centaines d’années par l’aristocratie française et devient mondialement connu au XXe siècle lorsque la danseuse et résistante Joséphine Becker s’y installe. Une exposition consacrée à Joséphine et la beauté du lieu ravissent les visiteurs.

3) Le pont transbordeur de Rochefort et Echillais

Le pont transbordeur du Martrou est l’œuvre de l’ingénieur et constructeur Ferdinand Arnodin. Situé entre Rochefort et Échillais en Charente-Maritime, il a été inauguré le 29 juillet 1900.

Ce pont, construit à la fin du XIXe siècle, permettait aux véhicules de traverser la Garonne tout en laissant passer les navires de guerre de Rochefort. Cet ouvrage charentais maritime est aujourd’hui le seul de ce type en France.

Pour voter pour votre monument préféré, cliquez ici ! A vous de jouer !

Profitez en aussi pour regarder la liste des 7 sites du Patrimoine Mondial de l’UNESCO de la région Nouvelle-Aquitaine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page