Bordeaux InsoliteBougerLoisirsS'informerSortiesVisiter

Les profonds secrets de la source des Abatilles à Arcachon

Bouger à Bordeaux et les Éditions Jonglez s’associent et vous proposent une nouvelle rubrique hebdomadaire pour découvrir les secrets du Bassin d’Arcachon. Laissez-vous embarquer dans un voyage à travers le temps et les âges où réalité et fantaisie se mélangent. Monuments mystérieux, vestiges du passé ou encore divinités d’un ancien temps, c’est une toute nouvelle vision du Bassin d’Arcachon qui vous attend dès maintenant.

© Éditions Jonglez

La source d’eau minérale naturelle la plus profonde de France

C’est en cherchant du pétrole pour le compte de la Société des Hydrocarbures qu’en août 1923, un ingénieur d’origine bretonne, Louis Le Marié, tombe sur une source d’eau chaude à 25 °C. Déclarée « eau de santé » en 1925 par l’Académie de médecine et par l’État en vertu de ses effets sur les rhumatismes et sur l’insuffisance rénale, elle fut en 1928 à l’origine de la construction d’un établissement thermal qui fermera définitivement ses portes en 1964.
La source des Abatilles existe toujours et se visite, sur réservation. Commençant à la salle de forage, la visite permet de comprendre de façon très intéressante les différentes étapes de production (captage, création de bouteilles sur le site, embouteillage, etc.) de cette eau minérale naturelle qui provient du Massif central. 

© Vacheron Alain – Office de Tourisme d’Arcachon

L’eau minérale des Abatilles, une des rares eaux à zéro nitrate, traverse les couches successives de roche, de sable et d’argile, pour surgir à la surface sans excès de minéraux. Puisée depuis presque un siècle dans un aquifère (une roche à la fois suffisamment poreuse pour stocker de grandes quanti- tés d’eau et suffisamment perméable pour permettre à l’eau d’y circuler) à 472 mètres de profondeur (la source la plus profonde de France), elle jaillit à 8 mètres du sol avec un débit de 70 000 litres par heure.
C’est la force de ce jaillissement qui permet de conduire directement l’eau à l’embouteillage via des canalisations en acier inoxydable, sans contact avec l’air ambiant afin de préserver toutes ses propriétés initiales. L’exploitation de la source est effectuée selon le mode durable : en 2018, le prélèvement correspondait à seulement 38 % du volume autorisé par la préfecture.

© Office de Tourisme d’Arcachon

La visite se poursuit par un petit musée consacré à l’histoire de la source, son évolution, son exploitation et sa transformation depuis sa découverte. Elle se termine dans le parc autour du petit kiosque Art déco coloré appelé « la buvette », pour une dégustation d’eau.

© Office de Tourisme d’Arcachon

Chaque été entre juillet et août de 10h à 12h30, des « donneuses d’eau » servent un verre de dégustation aux visiteurs. Elles vendent aussi directement l’eau à la bouteille.


Pour s’y rendre ?

157, boulevard de la Côte d’Argent
33120 Arcachon

Bus ligne 1
Navette A

Les visites se font exclusivement sur réservation auprès de l’Office de Tourisme d’Arcachon. Les mardis et jeudis de 10h à 11h30. Si vous souhaitez en savoir plus sur le mysticisme qui entoure le Bassin d’Arcachon et ses alentours, nous vous conseillons vivement de vous procurer le guide du Bassin d’Arcachon Méconnu. Pour soutenir ce type de guide, n’hésitez pas à aller voir le site des Éditions Jonglez et à commander votre guide. Pour en savoir plus sur les mystères de Bordeaux, nous vous proposons de découvrir notre précédent sujet.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page