S'informerSorties

Les secrets dérobés à proximité de la place Paul Doumer de Bordeaux

Bouger à Bordeaux et les Éditions Jonglez s’associent et vous proposent une nouvelle rubrique hebdomadaire pour découvrir les secrets de Bordeaux. Laissez-vous embarquer dans un voyage à travers le temps et les âges où réalité et fantaisie se mélangeront. Apocalypse, franc-maçonnerie ou encore divinités d’un ancien temps, c’est une toute nouvelle vision de Bordeaux qui vous attend dès maintenant.

© Éditions Jonglez

Á proximité de la place Paul Doumer, au 18 de la rue Frère, sous la fenêtre du deuxième étage, on peut apercevoir, directement gravé dans la pierre, un véritable tableau maçonnique : deux colonnes encadrent une équerre et un compas dans lesquels est inséré un œil qui envoie des rayons lumineux entourés par ce qui semble être des feuilles d’acacia.
Les deux colonnes ainsi tracées font référence à celles situées à l’extérieur du Temple de Salomon, qui fut édifié selon la Bible en 967 av. J.-C. à Jérusalem et détruit en grande partie depuis.
Sur le plan maçonnique, ces deux colonnes, Jakin, la colonne de droite, et Boaz, celle de gauche, symbolisent le passage d’un espace à un autre, celui du monde ordinaire et profane à celui du monde sacré du temple maçonnique. Il traduit également le passage d’un état à un autre, le temple de Salomon devenant la représentation de la construction intérieure à laquelle s’engage tout nouvel initié.

© Éditions Jonglez

La représentation symbolique de l’œil est présente dans de très nombreuses civilisations. En Égypte, à l’époque des pharaons, l’œil d’Horus, symbole solaire utilisé sous diverses formes, permettait l’accès des défunts au monde des vivants et à la connaissance. Dans la tradition hindoue, le troisième œil, celui de la connaissance de soi, est symboliquement représenté par une marque sur le front.
Pour les francs-maçons, cet œil, placé entre l’équerre et le compas, est celui du Grand Architecte de l’Univers, un concept symbolique sans connotation religieuse qui témoigne de l’existence d’un Principe créateur, et guide l’initié dans son cheminement personnel. Les rayons qui en émanent en circonférence sont le signe de cette action dans toutes les directions, de manière universelle.

© Oeil d’Horus – Pharaonique (Illustration)

L’acacia, un arbre réputé pour son bois imputrescible, représente en franc-maçonnerie le gage de l’immortalité et de la renaissance après la mort symbolique.
Cet immeuble aux références symboliques importantes pourrait avoir abrité, il y a longtemps, une loge maçonnique.

Le symbolisme de l’œil divin a été repris au verso du billet d’un dollar américain. C’est sous l’influence du 32e président américain, Franklin Roosevelt (1882-1945), qui était franc-maçon, que fut figuré en 1935 le dessin d’une pyramide tronquée avec l’œil divin inséré dans le sommet triangulaire.

© Pixabay – Symbole du billet d’1 dollar américain

Pour s’y rendre ?

18 Rue Frère
Tramway : ligne C
Bus : n° 4 et 15

Si vous souhaitez en savoir plus sur le mysticisme qui entoure Bordeaux et ses alentours, nous vous conseillons vivement de vous procurer le guide de Bordeaux Méconnu et Alentours. Pour soutenir ce type de guide, n’hésitez pas à aller voir le site des Éditions Jonglez et à commander votre guide. Pour en savoir plus sur les mystères de Bordeaux, nous vous proposons de découvrir notre précédent sujet.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page