S'informer

Bordeaux : les résultats de la dégustation de la bouteille de Château Pétrus envoyée dans l’espace ont été dévoilés !

Douze bouteilles de vin Château Pétrus et des sarments de vigne envoyés 14 mois à bord de la Station spatiale internationale sont de retour sur Terre. Après avoir été étudiés et analysés par des experts, on en sait plus sur cette dégustation inédite !

© Space Cargo Unlimited

La start-up Space Cargo Unlimited, fondée par l’Arcachonnais Nicolas Gaume et le Bordelais Emmanuel Etcheparre, a envoyé 12 bouteilles de Pétrus ainsi que 320 sarments de vigne de Merlot et Cabernet Sauvignon dans l’espace. Une expérience inédite afin d’analyser leur résistance et résilience face à l’environnement spatial. 

De retour sur Terre le 13 janvier 2021 à bord du Cargo Dragon de la société Space X, les bouteilles de Pétrus ainsi que les sarments de vigne ont été rapatriés à Bordeaux et sont actuellement analysés par des chercheurs de l’ISVV (Institut des sciences de la vigne et du vin) de Pessac et de l’Université de Bordeaux. Ces derniers développent “une expérience sur la micro-gravité, potentiel accélérateur d’une agriculture plus “résiliente” sur Terre”

“ 438 jours et 19 heures dans l’espace, plus de 300 millions de kilomètres effectués, à une altitude de 400 km de la Terre “

Les effets de ce voyage spatial

Quels ont été les effets sur ce grand cru ? Il semblerait que les dégustateurs considèrent le vin resté sur Terre comme celui envoyé dans l’espace comme étant “de très grands vins”.  Philippe Darriet, directeur de l’unité de recherche œnologie à l’ISVV déclare que  « Le séjour spatial de la bouteille dégustée n’a pas eu d’impact préjudiciable sur la qualité sensorielle de ce grand vin”. C’est donc une vraie découverte et un franc succès pour cette expérience !

Cependant quelques différences ont été observées notamment sur la couleur, le goût et les arômes du vin. La critique Jane Anson, experte primée dans l’œnologie a déclaré sur le vin envoyé dans l’espace :  “Selon moi, les tanins un peu plus soyeux, un peu plus évolués, le côté aromatique est devenu un peu plus floral. Avec mon expérience du château Petrus 2000, je peux même dire que j’aurais donné deux ou trois ans de plus à ce vin. “  

Concernant les sarments envoyés dans l’espace, replantés sur Terre depuis, il semblerait qu’ils poussent plus rapidement que ceux restés sur terre. 

Un projet qui pourrait bien apporter des réponses face au réchauffement climatique et qui ne compte pas s’arrêter là. Nicolas Gaume explique « La Terre change, et nous pensons que l’espace a des clés pour nous permettre de réfléchir à ce que sera l’agriculture, et la viticulture, de demain”. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page