S'informer

De nouveaux dispositifs pour lutter contre le harcèlement dans les transports en commun à Bordeaux

En cette rentrée 2021, Keolis a décidé de faire la lutte contre le harcèlement sexiste, une priorité.

À l’occasion de la conférence de rentrée de TBM mardi 14 septembre 2021, Béatrice de François, vice-présidente de Bordeaux Métropole en charge des transports et Pierrick Poirier, directeur général de Keolis Bordeaux Métropole, ont présenté un plan pour réduire les actes d’incivilité et notamment les agressions sexistes, en augmentation sur le réseau.

© Bordeaux

Présentation du plan en question

  • Dans les bus de nuit ; la « descente à la demande » va être maintenue : en soirée, il est possible de demander au conducteur d’être arrêté au plus près de son lieu de descente, sans attendre l’arrêt
  • La signalétique entourant les boutons d’appel d’urgence va ainsi être renforcée sur les stations de tram et à l’intérieur des rames, afin que d’éventuelles victimes puissent prévenir en cas d’agression.
  • Le dépôt de pré-plainte va aussi être facilité via l’application, où la victime pourra retrouver, dans un onglet dédié, les numéros d’appel d’urgence, les moyens de donner l’alerte, des contacts d’association d’aide aux victimes, et les bons reflexes à adopter en cas de danger. 
  • L’exploitant du réseau a également mis le paquet sur la communication, en affichant des campagnes de sensibilisation, et en diffusant largement un guide de conseils et ressources pour, non seulement aider les victimes, mais aussi et surtout inciter les témoins à réagir avec l’attitude adaptée.
© TBM

La mobilité nocturne en quelques chiffres

  • 1,4 million de déplacements annuels en bus à partir de 21h
  • 69% des déplacements se font entre 21h et minuit
  • 22 km de rues piétonnes
  • 371 000 emprunts de vélos Vcub sur l’année
  • 119 stations de voitures électriques en libre-service 24/24

Le Pass soirée, valable de 19h à 7h du matin, offre un accès illimité au tramway, bus, batcub et parcs-relais pour 2,40€.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page