S'informer

La qualité de l’air s’est améliorée sur les Boulevards bordelais mais les bouchons s’accumulent

Après plus d’un an d’expérimentation, les Boulevards bordelais sont passés à une voie. Si la décision a fait grincer des dents plus d’une personne, elle a eu de nombreuses conséquences aussi bien positives que négatives.

Récemment, l’observatoire de la qualité de l’air sur Bordeaux ATMO Nouvelle-Aquitaine, a réalisé une étude sur l’impact que la création des Boulevards à une voie a eu sur la qualité de l’air à Bordeaux.

© Depuis le mois de mai, les Boulevards sont passés à une voie pour les voitures – Bordeaux Métropole

Selon ces résultats, le bilan est « plutôt positif ». Sur l’année 2020, la pollution sur les zones autour des Boulevards a diminué de 2 à 14 %. En revanche, les axes annexes aux Boulevards ont subi une augmentation de la pollution, conséquence d’un report du trafic sur de nouvelles zones pour éviter les Boulevards.

Selon cette étude, la diminution de la pollution serait principalement due à la baisse de circulation sur les zones observées (entre 12 et 28 % en moins). De plus, cette sensation de bouchons toujours plus importants serait en réalité « trompeuse » au vu des résultats.

© D’autres études auront lieu pour comparer les résultats dans le temps – Bordeaux Métropole

Pourtant, selon nos confrères de France Bleu Gironde, ce ressenti serait différent pour les habitants qui verraient une dégradation de la situation. Par ailleurs, cette étude n’a pas été réalisée sur le terrain, mais en modélisation à l’aide d’un logiciel de l’ATMO.

De nouvelles études seront menées plus tard pour comparer les résultats et voir le véritable impact que ces nouveaux aménagements ont eu sur la qualité de l’air, mais aussi la vie quotidienne des habitants.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page