S'informer

La ville de Mérignac s’engage durablement dans la protection de ses arbres « remarquables »

Après la signature de la « déclaration des droits de l’arbre » il y a une semaine, notre interaction avec ces derniers a changé. Une situation que le maire de Mérignac a compris et compte bien respecter.

Depuis quelques mois, un travail de recensement a commencé dans la ville de Mérignac avec pour objectif de repérer plus de 1 000 arbres à préserver ou à classer comme étant remarquables. À la suite de cette opération, il sera interdit de les abattre.

© Le parc du vivier à Mérignac regroupe une grande quantité d’arbres dont certains qui sont centenaires – Ville de Mérignac

Chaque arbre recevra une note, qui évoluera suivant sa morphologie, la faune et la flore qu’il abrite ou encore sa durée de vie.
Plus d’une centaine d’arbres sont pour l’instant considérés comme remarquables. D’autres devraient s’ajouter dans les jours et mois qui arrivent. Pour le maire de Mérignac et président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani, il est nécessaire de répondre aux besoins de nouveaux logements dans la ville, mais il ne faut pas négliger les espaces naturels et agricoles qui représentent près d’un tiers du territoire de la ville.

© Alain Anziani veut protéger le patrimoine naturel présent sur la ville – Agence Appa

Au total, plus de 1 000 arbres seront protégés et seront interdits d’abattage. Dans le même temps, plus de 13 000 nouveaux arbres seront plantés par la ville. Une décision logique et louable qui sert à protéger notre patrimoine naturel, alors que le nouveau plan local d’urbanisme (PLU) s’apprête à être voté.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page