S'informer

Les publicités fortement réglementées dans la Communauté de Communes de Sud-Gironde

Le 18 janvier, une réunion publique s’est tenue pour préciser les nouvelles réglementations afin d’harmoniser la publicité dans la ville.

Le nombre de publicités dans la CdC de Sud-Gironde inquiète de par sa concentration à Langon. En effet, suite à un recensement des publicités présentes dans la ville, il en est ressorti que plusieurs d’entre elles ne respectent pas les restrictions en vigueur.

© La publicité sur le bords des routes sera limitée pour laisser la place à des enseignes qui ne peuvent pas être vu depuis la route - Google Maps
© La publicité sur le bords des routes sera limitée pour laisser la place à des enseignes qui ne peuvent pas être vues depuis la route – Google Maps

Pour pacifier les entrées des villes et passer vers une politique plus écologique, la CdC a pris la décision de durcir la réglementation et de remettre en ordre les publicités déjà existantes.

Ainsi, sur les 101 publicités présentes dans la ville, 32 sont illégales ou ne répondent pas aux critères déjà prédéfinis par la loi. À la suite de ce diagnostic, plusieurs orientations sont en cours de débats pour réduire la place de la publicité.

© Les drapeaux et les oriflammes seront fortement limités pour éviter de dénaturer le paysage - Google Maps
© Les drapeaux et les oriflammes seront fortement limités pour éviter de dénaturer le paysage – Google Maps

Parmi ses mesures, nous pouvons y trouver :

  • La limitation à une publicité par mur
  • Réduire la publicité dans les lieux protégés
  • Harmoniser la hauteur des enseignes perpendiculaires
  • Limiter les enseignes scellées au sol de type drapeau ou oriflamme
  • Privilégier les lettres découpées ou peintes
  • Interdire les enseignes sur les toitures en dehors des zones commerciales
  • Extinction de la publicité lumineuse entre 23h et 7h
© Darty dans la ligne de mire de la CdC à cause de son enseigne en grande taille pleine sur son toit - Google Maps
© Darty dans la ligne de mire de la CdC à cause de son enseigne en grande taille pleine sur son toit – Google Maps

Avec ces nouvelles réglementations, la CdC de Sud-Gironde espère adapter le plus rapidement possible la publicité aux nouveaux défis. Les personnes concernées par ces nouvelles restrictions auront un délai de 2 à 6 ans pour se remettre en conformité. Dans le cas contraire, plusieurs actions pourront être mises en place, allant de la simple médiation jusqu’aux contraintes pénales.

Suivant les résultats obtenus, il est tout à fait possible que d’autres CdC ou villes s’en inspirent.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page