BougerLes incontournablesLoisirsS'informerSortiesVisiter

Les secrets enfermés du château Mader, lieu prestigieux dans un grand parc fleuri sur le Bassin d’Arcachon

Bouger à Bordeaux et les Éditions Jonglez s’associent et vous proposent une nouvelle rubrique hebdomadaire pour découvrir les secrets du Bassin d’Arcachon. Laissez-vous embarquer dans un voyage à travers le temps et les âges, où réalité et fantaisie se mélangent. Monuments mystérieux, vestiges du passé ou encore divinités d’un ancien temps, c’est une toute nouvelle vision du Bassin d’Arcachon qui vous attend dès maintenant.

© Éditions Jonglez

Les « Roméo et Juliette » du Bassin

Unique hébergement touristique du Sud Bassin classé cinq étoiles, le château Mader est un des rares exemples de « pavillon noble » présent à Gujan-Mestras, un style directement inspiré des petits pavillons du château de Versailles.
Cette grande villa néo-classique de 530 m2 du début du XXe siècle est constituée de deux étages coiffés d’une immense terrasse de 220 m2 et de son belvédère avec une vue panoramique sur le bassin d’Arcachon. Un parc soigné de 4 000 m2 avec piscine et gloriette complètent le décor.

© Éditions Jonglez

Dédiée aujourd’hui à diverses réceptions et mariages, séminaires, soirées privées, séjours touristiques également avec ses six suites, la villa, rachetée en 2014 par Pierre LePendeven, un entrepreneur français qui vit et travaille aux États-Unis mais dont l’épouse est issue d’une vieille famille d’ostréiculteurs de Gujan, a été restaurée avec beaucoup de minutie pendant plus de trois ans pour lui restituer tout son faste d’antan. Les volumes et les escaliers avec leurs rampes, les moulures et les menuiseries, tout comme l’escalier d’honneur donnant sur le parc et bien d’autres éléments ont été non seulement conservés mais parfaitement restaurés.

© Château Mader

Ce château a été l’antre d’une histoire d’amour hors norme entre une jeune héritière d’origine auvergnate, Clara Thépenier, et un jeune scientifique bordelais passionné par la mer, Camille Mader. Clara, qui avait acheté à Gujan-Mestras le domaine de La Hourcade au centre duquel il y avait un chalet, fait la connaissance de Camille. Ils deviennent éperdument amoureux l’un de l’autre malgré l’opposition de leurs familles respectives. Clara décide alors en 1908, sur ses propres deniers, de construire en lieu et place du chalet une immense villa « Belle Époque ». Le lieu, au bord du Bassin, lui paraît idéal tant pour la santé fragile de Camille, qui souffre d’une fluxion de poitrine, que pour lui permettre d’effectuer ses expériences scientifiques de motorisation sur la flottille (rassemblement de bateaux) de pêche. 

© Château Mader

Malgré la détermination ultime de la mère de Camille, apparentée aux frères Godard, de riches négociants bordelais (elle déposera même un acte notarié pour tenter d’empêcher cette union), Clara et Camille se marient en 1908. 
Le château Mader, haut lieu de réceptions fastueuses, devint ainsi le symbole de l’amour de ceux que l’on surnomme les « Roméo et Juliette » du Bassin ! L’idylle fut de courte durée : Camille décéda de tuberculose en 1911.


Pour s’y rendre ?

66, boulevard Pierre Dignac
33470 Gujan-Mestras

Pour plus d’informations sur le lieu, n’hésitez pas à consulter leur site internet ou à les contacter au 05 57 15 18 13. Si vous souhaitez en savoir plus sur le mysticisme qui entoure le Bassin d’Arcachon et ses alentours, nous vous conseillons vivement de vous procurer le guide du Bassin d’Arcachon Méconnu. Pour soutenir ce type de guide, n’hésitez pas à aller voir le site des Éditions Jonglez et à commander votre guide. Pour en savoir plus sur les mystères de Bordeaux, nous vous proposons de découvrir notre précédent sujet.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page