BougerLoisirsS'informerSorties

Le navire russe n’accostera finalement pas sur les quais de Bordeaux

On vous expliquait hier que le Shtandart, réplique d’un navire de guerre russe du XVIIème siècle devait accoster à Bordeaux pour la Fête du Vin. Ce jeudi midi c’est un coup d’arrêt brutal qui vient d’avoir lieu.

Alors que ce week-end la Première ministre Élisabeth Borne avait donné son accord pour faire accoster le navire russe, tout comme la mairie et le Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB), c’est un retour en arrière brutal qui a eu lieu ce jeudi midi. 

© Le Shtandart ne pourra finalement pas accoster pour la Fête du vin à Bordeaux – Bordeaux Tendances
© Le Shtandart ne pourra finalement pas accoster pour la Fête du vin à Bordeaux – Bordeaux Tendances

En effet, en plein déplacement à Liverpool avec une délégation de membres du CIVB, Brigitte Bloch, élue bordelaise déléguée au tourisme, avait salué la décision d’accueillir le Shtandart pour la Fête du Vin en expliquant qu’il s’agissait d’un symbole d’union et de rencontre

Sur notre précédent article, nous vous expliquions toutes les raisons pour lesquelles le navire russe pouvait accoster à Bordeaux, parmi elles, nous pouvions retrouver le soutien pour le peuple ukrainien, le fait que le navire avait quitté la Russie il y a plus de 10 ans ou encore le fait qu’il s’agisse d’un bateau école qui a formé de nombreux ukrainiens. Ces éléments avaient aussi convaincu l’association « Ukraine amitié Bordeaux » sur le moment.

© Le navire Russe est un habitué de nos côtes françaises et fait souvent escales à La Rochelle - Wikipédia
© Le navire Russe est un habitué de nos côtes françaises et fait souvent escales à La Rochelle – Wikipédia

Un navire Russe qui pose finalement beaucoup de problèmes

Pourtant ce midi, la présidente de l’association Ukraine amitié Bordeaux, Oleksandra Sergeiva, explique qu’après un vote, une majorité des membres sont contre sa venue. Plusieurs raisons à ce revirement de situation. La première est que, à cause du conflit actuel, la sensibilité de plusieurs familles peut être heurtée par la présence d’un tel navire. Deuxièmement, même s’il s’agit d’une réplique, ce navire est un symbole de guerre ce qui ne correspond pas à l’optique de l’événement Bordeaux Fête le vin. Enfin la dernière raison vient de la possibilité d’instrumentalisation des Russes sur l’accueil du navire à Bordeaux. Un élément qui a été repris par la mairie pour expliquer leur marche arrière. 

© La géopolitique aura eu raison de l'apparition du navire Russe - Shtandart
© La géopolitique aura eu raison de l’apparition du navire Russe – Shtandart

Même si la venue du bateau aurait pu avoir un effet « positif » selon la mairie et le CIVB, la peur de l’utilisation de cet événement comme source de propagande a eu raison du Shtandart. En revanche, la mairie confirme que le contrat sera payé même si le bateau ne peut pas accoster. 

Rappelons qu’avant le conflit, le bateau était déjà venu à Bordeaux pour de précédentes fêtes du vin. Mais à cause de la situation géopolitique, le navire russe n’est plus le bienvenu dans les ports européens et a dû errer pendant plusieurs mois avant de pouvoir accoster à La Rochelle, seul port prêt à les accueillir.

© La Fête du vin est prévue entre le 23 et le 26 juin à Bordeaux - VINCENT BENGOLD
© La Fête du vin est prévue entre le 23 et le 26 juin à Bordeaux – VINCENT BENGOLD

Même si le Shtandart ne vient pas pour la Fête du vin d’autres activités sont prévues à travers la ville. Pour plus d’informations rendez-vous sur le site de Bordeaux Fête le vin.

À lire aussi : Les quais de Bordeaux inaccessibles jusqu’à la fin du mois de juin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page