S'informer

La mairie de Bordeaux dévoile son plan pour économiser l’énergie

La crise énergétique frappe de plein fouet, et Bordeaux n’est pas exemptée. Avec 20 millions d’euros en plus à débourser cet hiver, la ville dévoile un plan d’action effectif immédiatement.

Suite à la flambée des prix, Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux, a pris de nombreuses décisions pour contrer cette augmentation tout en minimisant les retombées économiques pour les habitants. Dès son arrivée à la mairie en 2020, il lança un programme de rénovation énergétique sur toute la ville. Désormais, ces projets sont boostés pour réduire l’impact de la crise.

Ces illuminations nocturnes consomment trop d’énergie désormais © Mairie de Bordeaux

Dès janvier, des mesures drastiques seront prises concernant le chauffage et l’éclairage. La première adjointe Claudine Bichet explique qu’ « On ne connaît pas encore notre facture énergétique 2023, car on contractualise actuellement les marchés et on a des fluctuations quotidiennes ». Le chauffage sera baissé à 19°C dans les bâtiments publics (musées, bibliothèques, écoles…). Quant aux éclairages publics, 55 % d’entre eux seront tout d’abord éteints d’1h à 5h du matin. « Nous éteindrons l’illumination de 90 % des bâtiments publics », assure Pierre Hurmic.

Deuxième objectif plus important que jamais, se détacher du gaz, et miser sur l’autonomie énergétique sur les bâtiments de la ville. La première adjointe insiste en précisant que « nous ne sacrifierons pas nos investissements en faveur de la transition énergétique et écologique car c’est la seule façon de nous préparer au futur ».

Plus de la moitié de l’éclairage public sera éteint la nuit dès 2023 © Guide Bordeaux Gironde

De plus, la maire compte agir vite sur les bâtiments les plus anciens, comme le musée d’Aquitaine. « La requalification de leurs installations de production et de distribution d’énergies permettra un gain énergétique attendu de 25 % » selon Pierre Hurmic.

N’oublions pas que tous les bordelais peuvent profiter d’une aide à la rénovation énergétique. Jusqu’à 13 300€ par logement, sous condition de revenus.

Plus d’infos ici

À lire aussi : Bordeaux dans le TOP 5 des villes les plus chères pour les loyers étudiants

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page