S'informer

Dès ce soir, les Urgences du CHU de Bordeaux ne traiteront que les cas graves

La pression quotidienne qui pèse sur le personnel hospitalier du CHU de Bordeaux et le manque d’effectif oblige l’établissement à limiter drastiquement le nombre de personnes pouvant venir le soir et la nuit. On vous explique ce qui change à partir de 17h ce soir.

Depuis quelques mois, le nombre de demandes de prise en charge au CHU Pellegrin à Bordeaux a explosé. Même si les cas de covid ont diminué ces derniers jours, la pression hospitalière reste toujours trop élevée pour le personnel présent sur place. Pour pallier ce problème, la protection civile a été appelée en renfort et des tentes utilisées pour les « urgences catastrophes » ont été montées. Malgré tout, les burn-outs se sont enchaînés et le manque de personnel est beaucoup trop important pour s’occuper de toutes les demandes.

© Le CHU de Bordeaux passe en "mode dégradé" pour une durée indéterminée - Wikipédia
© Le CHU de Bordeaux passe en « mode dégradé » pour une durée indéterminée – Wikipédia

Face à cette situation, le CHU de Bordeaux a pris la décision de passer en « mode dégradé », c’est-à-dire qu’à partir de ce soir, toute personne n’ayant pas appelé le 15 au préalable ne pourra pas venir aux urgences de manière spontanée. De plus, l’hôpital fermera ses portes au public entre 20h et 8h.

D’autres solution sont mises en place pour désengorger le CHU de Bordeaux

En revanche, les cas graves, les personnes transportées par les pompiers ou les ambulances et les urgences pédiatriques ne sont pas concernées par cette mesure. D’ailleurs, en cas de problème, vous pouvez toujours vous diriger vers les autres hôpitaux et cliniques de la métropole qui eux resteront accessibles 7j/7 et 24h/24 comme la clinique Bordeaux Nord ou l’hôpital Saint-André.

Ce jeudi, un nouveau service d’urgence ouvrira ses portes à la clinique du Tondu à Floirac. Avec sa capacité de prise en charge d’environ 20 000 personnes par an, l’ARS Nouvelle-Aquitaine espère désengorger les autres services de la métropole.

Cette nouvelle disposition au CHU de Bordeaux est actuellement prévue à durée indéterminée, mais il n’est pas le seul impacté par cette mesure, des grands hôpitaux de Nouvelle-Aquitaine ont aussi pris cette décision comme à Jonzac ou à Sarlat. Faites attention à vous et à vos proches et n’oubliez pas d’appeler le 15 au préalable pour être pris en charge au CHU de Pellegrin à Bordeaux.

À lire aussi : Le nouvel hôpital pour les enfants vient d’être inauguré au CHU de Bordeaux

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page