S'informer

Le BT 59, doyen des clubs électro de Bordeaux va-t-il passer en mode Hip-Hop des années 90 ?

Le BT 59 (BT Club) de Bègles est une réelle institution sur Bordeaux. Pourtant depuis la crise sanitaire, la boîte de nuit est menacée et doit se réinventer. Une mutation nécessaire qui pourrait la faire passer de la musique électronique au hip hop des années 90.

Ouvert depuis 2006, le BT Club de Bruges s’est fait connaître pour avoir accueilli plusieurs DJ’s comme Derrick May, Chloé ou encore Manu le Malin mais aussi des noms du rock comme Jon Spencer. Pourtant après le départ de son programmateur Davy Torres en 2019, le club a perdu de sa superbe et la crise qui a suivi n’a pas aidé.

© BT Club – FIGURE/WeeMove

Alors que les clubs et boîtes de nuit peuvent rouvrir leurs dance floor dès le 9 juillet, la question se pose pour le BT 59 Club. Une possibilité d’ouvrir à la rentrée quand les jauges auront disparu comme pour l’Iboat est une possibilité. L’été dernier, de nombreuses fêtes illégales avaient eu lieu et représentaient une concurrence très forte, avec le risque que cette année encore ce phénomène se reproduise. Les gérants réfléchissent donc à la bonne décision à prendre.

© BT Club – Facebook

Après cette crise, les gens ont besoin de se défouler et de danser. Une programmation centrée sur le Hip-Hop des années 90 qui est l’un des styles musicaux les plus dansants et appréciés peut être la solution la plus efficace pour se renouveler et toucher un nouveau public.
En attendant de savoir quelle solution sera favorisée, un événement est organisé le 1er juillet. On vous met la page Facebook de BT Club pour suivre son actualité.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page