Les incontournablesS'informerSortiesVisiter

Les secrets du canon Ferret-Capien, ce vestige qui a donné le nom à ce village du Cap Ferret

Bouger à Bordeaux et les Éditions Jonglez s’associent et vous proposent une nouvelle rubrique hebdomadaire pour découvrir les secrets du Bassin d’Arcachon. Laissez-vous embarquer dans un voyage à travers le temps et les âges, où réalité et fantaisie se mélangent. Monuments mystérieux, vestiges du passé ou encore divinités d’un ancien temps, c’est une toute nouvelle vision du Bassin d’Arcachon qui vous attend dès maintenant.

© Éditions Jonglez

L’origine mystérieuse du canon qui a donné son nom au village

Légèrement en retrait de la route du Cap Ferret, l’imposant canon qui a donné son nom au village est installé à côté de la Maison des Arts, où se déroulent régulièrement diverses expositions. Ce canon de marine en fonte date du Premier Empire. Sur sa culasse ont été gravés une date (an VIII – du 23 septembre 1799 au 22 septembre 1800) et un bonnet phrygien. Son origine reste encore mystérieuse : il aurait été retrouvé par des pêcheurs en bordure d’estran, la partie du littoral comprise entre les limites des plus hautes et des plus basses marées, sans que l’on sache exactement à quelle date, alors que le village est référencé depuis 1866 par le service maritime. De très nombreuses hypothèses, quelquefois contradictoires, sont même formulées : on évoque le vestige d’une ancienne batterie de quatre canons installés en 1804 à la pointe du Cap Ferret pour repousser une éventuelle attaque anglaise ou encore une pièce d’artillerie saisie par un bâtiment anglais en 1812 qui aurait été ensuite récupérée…

© Éditions Jonglez

Par ailleurs, son emplacement semble avoir varié avec les années : s’il était encore dans les années 1970 situé un peu plus en hauteur et en retrait de la route, un historien du Bassin (André Rebsomen dans son ouvrage Notes touristiques sur le Pays de Buch) évoquait en 1928 ce canon comme un « souvenir des guerres maritimes contre les Anglais pendant la Révolution et le Premier Empire ». Et il précisait que « cette bouche à feu se trouve maintenant dans le jardin de la Villa Algérienne, au pied du mât de signaux ».


Pour s’y rendre ?

Place de l’Europe, Le Canon 33950 Lège-Cap Ferret

Si vous souhaitez en savoir plus sur les secrets qui entourent le Bassin d’Arcachon et ses alentours, nous vous conseillons vivement de vous procurer le guide du Bassin d’Arcachon Méconnu. Pour soutenir ce type de guide, n’hésitez pas à aller voir le site des Éditions Jonglez et à commander votre guide. Pour en savoir plus sur les mystères de Bordeaux, nous vous proposons de découvrir notre précédent sujet.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page